Votre compte est maintenant vérifié! Vous pouvez vous connectez à votre compte en cliquant sur le bouton Connexion.
Ce lien de confirmation n'est plus valide.
Il y a 1095 PRATIQUES et 2603 MEMBRES dans la communauté!

Aide

« Retour

Cohésion d'équipe / Motivation des jeunes
5 j'aimes
6 mai 2015— Version 1

Accueil des jeunes au service de garde: lien de qualité

Carole boulanger

Résumé et buts:

Je dis à chacun d’entre eux bonjour en l’appelant par son nom et idéalement je leur demande comment ils vont. Ce détail tout simple, mais tout de même engageant y est pour beaucoup dans la relation que j’ai avec mes jeunes du service de garde au primaire.

Pour en savoir plus sur cette pratique, vous devez vous connecter ou devenir membre.

2 commentaires
  • Jean Brunelle says:

    Bonne façon de garder le lien vivant…avec chaque enfant…qui a un bon effet sur son estime de soi…Nommer quelqu’un c’est une façon de lui montrer qu’il n’est pas anonyme et que sa présence ne passe pas inaperçue…le sentiment d’appartenance en est amélioré…si en plus on est attentif à une qualité que le jeune manifeste et qu’à l’occasion on lui manifeste à bon escient…on l’encourage à continuer dans cette direction.

  • stephanie.girard3@uqtr.ca Stéphanie Girard says:

    J’ai travaillé en centre jeunesse pour adolescents et ma classe était située juste à côté de celle qui accueillait les nouveaux élèves (les arrivées et départs continus d’élèves constituent une des particularités du centre jeunesse). À toutes les fois où je croisais un nouveau visage, je me faisais le devoir de saluer ce nouvel élève en lui serrant la main, en me présentant et en lui demandant son prénom, et ce, même si je savais pertinemment que je n’enseignerais sûrement jamais à cet élève. Habituellement, leur première réaction était :  » Mais c’est qui elle?!? Elle sort d’où?!? ». Puis, la curiosité et l’intérêt l’emportait. Déjà, un petit lien était créé.

    Par la suite, ces élèves venaient régulièrement me faire part de leurs progrès et les fois où je me retrouvais à enseigner dans leur classe parce que je remplaçais leur enseignant, ils étaient tout heureux de me voir. Rappelons que ces éléments positifs ont été suscités seulement par un : « Salut! Tu es nouveau toi! Moi, je suis la prof de la classe d’à côté! Comment tu t’appelles? » À mon avis, ce petit geste tout simple peut faire toute la différence dans l’établissement d’une relation. Ces jeunes ont rarement eu la chance de développer une relation positive avec un adulte en position d’autorité. Ils sont souvent même surpris quand un adulte leur témoigne « gratuitement » de l’intérêt ou de l’affection. À mon sens, cette pratique toute simple est extrêmement payante!

Pour commenter cette pratique, vous devez vous ou devenir membre.

© Communauté PEP 2015

Connexion

Perdu votre mot de passe ?