• Service de garde

Accueil des jeunes au service de garde: lien de qualité

Nombre

  • Petit groupe (5 à 15)
  • Moyen (15-30)

Résumé

Je dis à chacun d’entre eux bonjour en l’appelant par son nom et idéalement je leur demande comment ils vont. Ce détail tout simple, mais tout de même engageant y est pour beaucoup dans la relation que j’ai avec mes jeunes du service de garde au primaire.

Auteur

Carole Boulanger

Date

13 mai 2019

Contexte

Matériel

Aucun matériel nécessaire pour cette pratique.

Déroulement

Comme plusieurs, je suis dans un milieu où mes jeunes vivent beaucoup de choses, tant à l’école, où toute la journée ils se doivent d’être attentifs et performants, qu’ à la maison où chacun vit une réalité différente.

Lorsque mes jeunes arrivent, je trouve essentiel de leur porter une attention juste à eux. Étonnamment, cette attention à la base personnelle a un grand impact sur le groupe. Peut-être que chacun se sent comme un élément du tout.

Cela me permet de prendre rapidement le pouls de mes jeunes pour m’y adapter.

Ce n’est pas rare que cette simple attention individuelle me permette de voir que quelque chose ne va pas. Ainsi je peux intervenir rapidement avant que cela n’ait un impact sur tout le groupe.

Le cas inverse est aussi fréquent, un jeune arrive avec quelque chose de drôle ou d’intéressant. Puisque je lui demande comment il va, cela crée parfois des discussions animées de groupe dont je peux m’inspirer pour faire vivre les activités qui suivront. Il est souvent plus facile d’adapter ses activités avec les histoires des jeunes plutôt que d’essayer d’imposer les siennes.

Ce détail simple est tout de même demandant, car il faut identifier chaque jeune par son nom et lui porter une attention personnelle au moment où normalement on prépare son activité. Mais, c’est du temps de gagné pour la gestion de groupe, car le ton de notre intervention sera adapté à la réalité de la journée et chacun se sentira un peu plus inclus dans le groupe.