• Loisir et animation

Défi Santé 5/30 volet Municipalités et Familles

Âges

  • Adultes

Nombre

  • Foule (+50)

Durée

  • Trimestre

Intensité

  • Faible

Résumé

En s’inscrivant au Défi Santé, les participants visent l’atteinte de trois objectifs pendant six semaines : manger mieux, bouger plus et prendre soin de soi. De leur côté, les municipalités et les communautés locales participantes sont appelées à :

  • Faire la promotion de l’inscription au Défi Santé;
  • Soutenir les participants en faisant connaître et en rendant plus accessibles ses infrastructures, ses équipements et ses services de sports et de loisirs;
  • Déposer un projet d’environnement favorable aux saines habitudes de vie réalisé dans son milieu cette année.

Auteur

Katia Decorde

Date

9 octobre 2019

Contexte

Quand

Le Défi Santé, qui a été créé en 2005, se déroule chaque année du 1er mars au 11 avril.

Matériel

Aucun matériel nécessaire pour cette pratique.

Déroulement

La campagne s’adresse à tous les Québécoises et Québécois de 4 ans et plus. On peut s’y inscrire seul, en famille ou avec une équipe. Avec son volet Municipalités et familles, le Défi Santé vise aussi les décideurs municipaux et les familles pour qu’ils fassent la promotion des saines habitudes de vie

Historique
En raison de leur lien de proximité avec leurs citoyens, les municipalités et les communautés locales (MRC, arrondissements, regroupements locaux de partenaires, quartiers) s’avèrent des milieux de vie propices à la création d’environnements favorables à la santé et à la promotion de saines habitudes de vie. Voilà pourquoi, depuis 2011, Capsana les invite à participer au volet Municipalités et familles du Défi Santé 5/30 Équilibre.

En lien avec la campagne 2014, les arrondissements de la Ville de Montréal étaient incités à s’inscrire afin d’encourager les Montréalais à passer à l’action pour leur santé.

La venue du Sommet Montréal physiquement active nous a donné l’occasion de collaborer avec la ville de Montréal et d’organiser une activité de reconnaissances pour les arrondissements participants.

Stratégie mise en place
Plusieurs rencontres ont eu lieu avec les chefs de loisirs des différents arrondissements de Montréal pour leur présenter le volet Municipalités et familles du Défi Santé. À la suite de ces rencontres, une activité de réseautage a été organisée mêlant des représentants des arrondissements, des regroupements de partenaires locaux et des acteurs du réseau de la santé.

L’objectif : partager les meilleures pratiques mises en place dans le cadre du Défi Santé, mais aussi de créer des liens entre les intervenants d’un même territoire.

Une fois inscrits, les arrondissements ont reçu un accompagnement de l’équipe du Défi Santé afin de les aider à promouvoir la campagne sur leur territoire : infolettre, guide d’implantation, rapports d’inscription et suivis téléphoniques.

Résultats
Pour la première fois depuis la création de la campagne, la totalité des arrondissements montréalais s’est inscrite au volet Municipalités et familles du Défi Santé. Lors du Sommet Montréal physiquement active, trois d’entre eux ont été reconnus pour leurs actions dans les catégories suivantes :

  • Meilleur taux de participation parmi tous les arrondissements de Montréal: Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

La collaboration entre l’arrondissement et les acteurs locaux, dont la table de concertation Solidarité Mercier-Est et deux CSSS, a permis de faire du Défi Santé un succès.
Ces partenaires ont notamment organisé plusieurs activités de promotion pour inciter les citoyens à relever le Défi Santé en grand nombre.

  • Meilleur projet d’environnement favorable aux saines habitudes de vie
    Catégorie: Aménagement du milieu
    Gagnant : Le Sud-Ouest, pour son projet woonerf Saint-Pierre.

Visant à prioriser le transport actif, cette réalisation a permis de transformer un lieu urbain d’un demi-kilomètre de béton en espace vert pour améliorer la santé des
citoyens.

  • Meilleur projet d’environnement favorable aux saines habitudes de vie
    Catégorie : Bonification des infrastructures et des équipements sportifs, récréatifs et de loisirs
    Gagnant : Ville-Marie, pour son projet Espace Faubourg Québec.

En transformant un espace vacant sous un viaduc du centre-ville en un lieu sécuritaire, l’arrondissement a offert un nouveau lieu original de rassemblement pour des activités de loisir. Elle y a même proposé une programmation d’animation urbaine.

Les projets gagnants pour les projets d’environnement favorable ont été sélectionnés par des organismes experts, proches collaborateurs de Capsana : Vivre en Ville, le Centre d’écologie urbaine de Montréal, l’Association québécoise du loisir municipal et le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

Notons qu’en s’inscrivant, tous les arrondissements se sont engagés à promouvoir le Défi Santé et à soutenir les citoyens de leur territoire du 1er mars au 11 avril.

Il est important d’identifier un porteur de dossier convaincu et convainquant. Le contexte favorable (Sommet Montréal physiquement active) fut aussi déterminant dans une stratégie de recrutements de partenaires (ici les arrondissements). En effet, les arrondissements ont pu bénéficier d’une reconnaissance devant leurs pairs et la communauté montréalaise œuvrant pour les saines habitudes de vie. Pour la campagne Défi Santé, ce fût également une très belle tribune pour asseoir sa notoriété.

Le Défi Santé s’avère être un outil et un véhicule de promotion des saines habitudes de vie pour les intervenants municipaux. En s’arrimant à la campagne, ces derniers saisissent l’occasion de faire connaître et de rendre plus accessibles leurs infrastructures, leurs équipements et leurs services favorisant un mode de vie physiquement actif et une saine alimentation : adaptation de leur programmation en loisirs et sports, organisation d’événements locaux, etc. C’est aussi, pour eux, l’occasion d’amorcer ou de poursuivre la mise en place d’environnements favorables aux saines habitudes de vie que leur arrondissement pouvait être reconnu dans le cadre du Sommet. La formule du Défi Santé est simple et adaptable aux enjeux locaux. De plus, les intervenants ont bénéficié d’outils gratuits pour les soutenir.