• Entrainement

Expérience d’athlète olympique: plaisir, flow et émotions constructives

Résumé

Depuis que la TMVPA (Table pour un mode de vie physiquement actif) a mis sur pied un comité sur la qualité de l’intervention, je suis d’une oreille attentive et intéressée les avancements et les conclusions qui nous ont été présentés aux membres. Lors d’une journée de formation des Ambassadeurs, Jean-Pierre Brunelle m’a demandé de venir faire un court témoignage sur mon expérience d’athlète olympique.

Auteur

Sylvie Bernier

Date

13 mai 2019

Contexte

Quand

Le 28 novembre 2014

Matériel

Aucun matériel nécessaire pour cette pratique.

Déroulement

Le 28 novembre 2014, j’ai participé à la formation des ambassadeurs d’une intervention de qualité pour un mode de vie physiquement actif. Présidente de la TMVPA (table pour un mode de vie physiquement actif), l’équipe de la communauté PeP qui s’occupe des ambassadeurs m’avait abordé pour savoir si je voulais collaborer à cette formation. Je n’avais aucune idée que cette collaboration prendrait la forme d’une entrevue d’explicitation avec Jean-Pierre Brunelle lors de cette formation.

En répondant à ses questions, plutôt pointues et insistantes, j’ai réalisé que mon cheminement est vraiment en lien avec les messages contenus dans le guide « Susciter la passion pour l’activité physique ». Le plaisir, l’ambiance de respect, l’état de Flow, faire vivre des émotions constructives, ça peut sembler très théoriques, mais il suffit de se rappeler notre propre expérience face à l’activité physique et je suis convaincue que nous pouvons tous nous y référer.

Donc, après m’avoir présenté au groupe, Jean-Pierre a fait visionner au groupe une vidéo de mes plongeons m’ayant amené à la médaille d’or aux jeux de Los Angeles le 6 août 1984. Par la suite, il m’a questionné sur mon vécu en tant que plongeuse, etc.

J’ai commencé à plonger à cause de mon asthme sévère. Mes parents voulaient que je bouge et m’ont inscrite dans le Club de natation des compagnons de Cartier. Mon regard se tournait toujours vers les tremplins et les jeunes qui s’amusaient sur le trampoline. Je me suis retrouvée avant la fin du cours, de l’autre côté de la piscine avec ces jeunes acrobates! Mon coach m’a laissée m’amuser pendant des mois à courir dans le gymnase, sauter sur le trampoline et même parfois à m’attacher dans la ceinture d’entraînement… tellement j’étais tannante. Il a respecté mon besoin de m’amuser et non de me parler de technique pour faire de moi une plongeuse sérieuse.

Les mois ont passé et tout doucement, je me suis donnée des objectifs; j’ai changé d’entraîneur et de piscine. On me donnait des défis à ma hauteur, je vivais des émotions constructives. J’imagine que l’état de Flow est apparu au bout de quelques années puisqu’une passion entre moi et le plongeon est née!

The rest is history !

Le fait que jusqu’à l’âge de 12 ans j’aie eu cette liberté là d’explorer au lieu d’être confinée à une structure trop rigide est ce qui, je crois, a fait en sorte que je sois encore là aujourd’hui.

…  je dois vous avouer que la passion harmonieuse a basculé à un certain moment en passion obsessive et je ne m’en cache pas. J’imagine que la passion obsessive est peut-être un mal nécessaire pour atteindre les sommets dans notre discipline. Notre sport prend toute la place dans notre vie !

L’important est certainement d’avoir un bon entourage pour nous ramener les deux pieds sur terre afin qu’on puisse retrouver un équilibre de vie. Jamais je n’oublierai les moments de plaisir et de Flow que mon sport m’a procurés. (…)

Par la suite, il y a eu une période de réflexion sur ce que je fais présentement et ce que j’aime dans mon nouveau rôle et mes nouvelles fonctions. Revenir sur mon expérience de plongeon m’a permis de me replonger et réfléchir à ce qui m’interpelle dans mon travail: être un genre de messager.

Merci à tous les entraîneurs pour votre soutien pendant toutes ces années. Ma boîte à souvenirs est bien remplie. Voilà, merci au comité « qualité de l’intervention » vous m’avez refait vivre de très beaux moments.

Sylvie Présidente TMVPA