• Entrainement

Gestion des horaires et manque d’entraîneurs au football

Âges

  • 12-13 ans (1er cycle du secondaire)
  • 14-16 ans (2e cycle du secondaire)

Nombre

  • Moyen (15-30)
  • Grand (30-50)

Durée

  • 30 à 45 min
  • 45 à 60 min

Intensité

  • Modérée

Résumé

Au football, cela prend 7 entraîneurs différents pour les 7 positions différentes des joueurs. Il peut cependant être difficile d’avoir autant d’entraîneurs pour toutes les pratiques prévues dans la semaine. Il fallait donc réfléchir à une façon d’organiser les entraînements pour qu’ils soient efficaces malgré la présences d’un nombre réduit d’entraîneurs.

Auteur

Jude-Alain Mathieu

Date

25 septembre 2019

Contexte

Montréal

Quand

Durant l’hiver, pendant les entraînements hors saison.

Matériel

Aucun matériel nécessaire pour cette pratique.

Déroulement

Au football, cela prend 7 entraîneurs différents pour les 7 positions différentes des joueurs. Pour ce qui est du squelette de base d’une pratique, on retrouve : 1) partie individuelle (chaque position), 2) partie combo (combinaisaon de différents postes), 3) division en groupes (offensive ensemble et défensive ensemble), 4) match pratique (offensive joue contre la défensive).

Pour l’équipe juvénile scolaire (des jeunes garçons de 15 à 18 ans), les jeunes finissent l’école à 15h15. Donc, idéalement, la pratique a lieu de 17h00 à 19h00. Avec le trafic à Montréal, en plein hiver (soit la période d’entraînement hors-saison) il est difficile d’avoir les entraîneurs 3 fois par semaine, comme cela devrait être le cas pour les 3 pratiques avec l’équipe, à ces heures.

Il fallait donc trouver une solution à ce casse-tête!

Une stratégie a été développée pour faire en sorte que les entraîneurs aient à n’être là que deux fois par semaine avec leurs joueurs au lieu du trois fois par semaine, ce qui constitue  l’idéal. Optimalement, il faudrait 7 entraîneurs à toutes les pratiques pour pouvoir travailler 20 minutes d’opposition, mais ce n’est pas possible.

Solution 1: Nous avons donc établi l’horaire suivant:

Mercredi : entraîneur de l’offensive avec ses joueurs. Entraînement à l’attaque – présence de l’entraîneur de l’attaque (offensive) avec son équipe.

Jeudi : entraîneur de la défensive avec ses joueurs. Entraînement en défense – présence de l’entraîneur de la défensive avec son équipe.

Vendredi : entraîneur de l’offensive avec ses joueurs et entraîneur de  la défensive avec ses joueurs. Entraînement combo attaque et défense – présence des entraîneurs de l’offensive et de la défensive.

Cela permet donc de travailler plus de techniques et de tactiques au niveau de l’attaque. Cette stratégie se base beaucoup sur le « travailler mieux au lieu de travailler plus et plus fort ». Il y a plus de temps pour enseigner, mais par contre cela perd un peu le côté esprit d’équipe parce qu’on veut séparer les groupes le moins possible.

Solution 2: Combiner des positions.

Par exemple, combiner les receveurs avec les porteurs de ballon logiquement parce que ce sont des positions qui manient le ballon. Ces deux positions pratiquent :

  1. comment protéger le ballon
  2. attraper
  3. recevoir une remise directe
  4. recevoir une remise directe
  5. tenir le ballon avec les 5 points de contact
  6. faire des feintes
  7. absorber un plaqueur

Quand il manque des entraîneurs, il faut être logique dans les combinaisons de postes. Par exemple, le receveur de ballon avec le porteur de ballon en même temps. L’utilisation du temps est plus efficace et productive. Par contre, chaque poste a moins d’attention par groupe parce qu’il y a 4 entraîneurs au lieu de 7. Mélange de partie individuelle avec partie combo.

RÉPARTITION DES COMBOS: 

DÉFENSIVE

BLOC A : 20 premières minutes

  1. Entraîneur 1 avec joueurs de ligne défensive + secondeurs de ligne
  2. Entraîneur 2 avec demi-défensifs

BLOC B : 20 minutes suivantes

  1. Entraîneur 1 avec secondeurs de ligne + demi-défensifs
  2. Entraîneur 2 avec ligne défensive

OFFENSIVE

BLOC A : 20 premières minutes

  1. Entraîneur 3 avec receveur de ballon + porteur de ballon
  2. Entraîneur 4 avec joueur de ligne offensive
  3. Quart arrière échauffe son bras tout seul (idéalement, il faudrait un coach pour l’aider dans son échauffement, mais ce n’est pas possible)

BLOC B : 20 minutes suivantes

  1. Entraîneur 3 avec receveur de ballon + quart arrière
  2. Entraîneur 4 avec porteur de ballon avec joueurs de ligne offensive.

CONCLUSION / BÉNÉFICES

Mercredi : ce fut une très belle pratique à l’attaque; le quart arrière a eu une heure complète de qualité à travailler les détails techniques de sa position avec son entraîneur.

Quarterback Ready to Throw Ball

Jeudi : très belle pratique à la défensive, plus de temps pour bien voir les stratégies à appliquer.

Vendredi : très belle pratique; par exemple, le temps a été beaucoup plus productif : receveur et porteur de ballon en même temps.