• Loisir et animation

Initier la population au canot comme moyen de financement

Âges

  • 4-5 ans (Préscolaire)
  • 6-7 ans (1er cycle du primaire)
  • 8-9 ans (2e cycle du primaire)
  • 10-11 ans (3e cycle du primaire)
  • 12-13 ans (1er cycle du secondaire)
  • 14-16 ans (2e cycle du secondaire)
  • Cégep
  • Université
  • Adultes

Nombre

  • Sans importance

Durée

  • Journée

Intensité

  • Modérée

Résumé

Pour amasser des sous, il faut être original. Lors d’un événement de la ville, nous avons offert d’initier la population au canot en échange de dons. Ce fut un véritable succès. Nous avons récolté argent et sourires!

Auteur

Hélène Lauzier

Date

9 mai 2019

Contexte

L’activité a eu lieu au parc Jacques-Cartier à Sherbrooke.

Quand

Cette activité s’est déroulée au mois de juin 2005, un samedi après-midi, lors des festivités de la Saint-Jean-Baptiste.

Matériel

  • Canots
  • Vestes de flottaison individuelle (VFIs)

Déroulement

Nous avons organisé notre activité sur le bord du lac, le plus près possible des passants. Les balades en canot se faisaient sur de courtes distances, soit à un maximum de 500 m du rivage. C’était une journée particulièrement ensoleillée. Il faisait beau et chaud. C’était donc une journée parfaite pour faire un sport nautique!

J’étais animatrice scoute d’un groupe de pionniers (jeunes de 13-17 ans). Nous étions trois animateurs âgés entre 22 et 25 ans. Avec nous, ils y avaient 13 jeunes motivés d’amasser le plus de sous possible pour notre voyage d’aide humanitaire au Pérou qui aurait lieu en août de la même année. Tout au long de la journée, nous avons promené des familles avec de jeunes enfants, des groupes d’adolescents et des personnes seules de tous âges. C’était vraiment toutes clientèles confondues.

Étant un groupe mordu du plein air, nous cherchions un moyen de financement qui nous ressemble. Nous avons alors pensé, lors d’une soirée de remue-méninges, à initier les gens au canot et ainsi peut-être, leur donner la passion de l’activité physique extérieure. Nous avons donc approché l’arrondissement de la ville qui organise la fête de la St-Jean-Baptiste dans le parc où il y a un lac. Faire notre activité en même temps que cet événement nous a permis d’atteindre une plus grande quantité de personnes.

Pour nous préparer, nous avons créé des pancartes expliquant nos services. Nous avons aussi apporté une énorme cruche d’eau vide pour que les gens puissent y mettre leurs dons et voir les sous amassés tout au long de la journée.

Pour nous préparer, nous avons créé des affiches expliquant nos services.

Nous sommes arrivées très tôt le matin, soit vers 7h30. Nous avions avec nous la remorque de canots (6) avec des rames et des ceintures de flottaisons en quantité. J’ai fait un rappel aux jeunes pionniers des instructions à donner à nos futurs clients ainsi que des différentes règles de sécurités.

Tout au long de la journée, les scouts se sont échangés pour faire différentes tâches. Ils échangeaient entre eux selon leurs désirs. Voici les différents postes qu’ils avaient à couvrir :

  • Se promener dans la foule pour informer les gens de notre activité;
  • Donner les ceintures de la bonne grandeur aux participants et étendre les ceintures utilisées (donner et recevoir le matériel);
  • Donne un petit cours de base aux participants selon leur niveau de compétence en canot;
  • Aller sur le lac avec les participants;
  • Expliquer qui nous sommes et notre projet d’aide humanitaire aux passants.

  • Toujours être assis dans le canot
  • Jamais plus de 4 personnes dans le canot
  • Toujours avoir une rame supplémentaire par embarcation
  • Toujours avoir un sifflet par scout