• Enseignement
  • Entrainement

Jeu de questions-réponses pour aider à se concentrer

Âges

  • 8-9 ans (2e cycle du primaire)
  • 10-11 ans (3e cycle du primaire)
  • 12-13 ans (1er cycle du secondaire)
  • 14-16 ans (2e cycle du secondaire)

Nombre

  • Petit groupe (5 à 15)
  • Moyen (15-30)

Durée

  • 0 à 15 min
  • 15 à 30 min
  • 30 à 45 min
  • 45 à 60 min

Intensité

  • Faible

Résumé

Jeu de questions-réponses aidant des joueuses de baseball junior (17 ans) à rester concentrées sur le match, prendre de meilleures décisions tactiques et être mieux préparées mentalement à entrer dans la partie.

Auteur

Patricia Landry

Date

25 septembre 2019

Contexte

Quand

Saison 2013

Matériel

  • 1 Tableau

Déroulement

Lors de la saison 2013, nous avions un problème de concentration sur le banc, particulièrement avec les joueuses plus jeunes. Elles ne portaient pas attention au match et discutaient de divers sujets entre elles. Une partie de baseball peut être longue, avec beaucoup de temps mort, et parfois pas beaucoup d’action, mais chaque lancer est dirigé selon une stratégie précise. Il est donc important que les joueuses portent attention afin de se préparer et apprendre des diverses situations.

Les filles n’étaient donc pas prêtes quand venait le temps d’aller sur le terrain, de prendre position. Mentalement, elles n’avaient pas fait d’analyse du lanceur de l’équipe adverse, par exemple. Il leur manquait donc de l’information pour la prise de décision tactique sur le terrain.

 DÉROULEMENT: 

À la suite, d’une discussion avec les deux capitaines concernant le manque de concentration sur le banc, nous avons instauré un jeu sur le banc. Les joueuses se posaient des questions sur les situations de jeu de la présente partie.

Par exemple :

  • Combien de balles et de prises pour ce lanceur?
  • Quel a été le dernier jeu?
  • Quel a été le dernier type de lancer?

À chaque bonne réponse, les joueuses gagnaient des points. Si une joueuse se trompait, on le notait sur le tableau. Ainsi, cela motivait les joueuses à se concentrer sur la partie, afin de ne pas être la perdante à la fin de la partie.

Les joueuses étaient responsables de ce jeu, les entraîneurs n’intervenaient pas. De cette manière, on favorisait l’autonomie. Nous, les entraîneurs, voulions déléguer la responsabilité du jeu au banc afin de responsabiliser les joueuses.

BÉNÉFICES :

Pour les entraîneurs, ce fût un grand plus pour nous. Au fur et à mesure que la saison avançait, nous n’avons plus eu besoin du jeu pour aider les filles à se concentrer sur la partie. Elles se le rappelaient entre elles. Quand les filles étaient moins concentrées, on disait en riant « on va ressortir le jeu! »

Les joueuses avaient du plaisir tout en étant concentrées. Cela a persisté toute la saison, et nous avons terminé en 2ème position.