• Loisir et animation

Jouer dans la rue sans danger

Durée

  • Journée

Résumé

Avec la constante augmentation des véhicules en circulation, comment s’assurer que nos enfants pourront s’épivarder à souhait à l’extérieur, en toute sécurité? La Ville de Beloeil a trouvé une solution sensée, efficace et rassembleuse, répondant également aux besoins de déplacement des citoyens et ce, dans la simplicité en plus! Il s’agit de rues où les jeunes et leurs parents peuvent s’amuser sans danger.

Auteur

Valérie Bilodeau

Date

7 février 2020

Contexte

Ville de Beloeil

Quand

L’initiative a été lancée en 2016

Matériel

Aucun matériel nécessaire pour cette pratique.

Déroulement

Novateur, ingénieux et peu coûteux

L’objectif était simple : encourager les jeunes à sortir jouer librement, tout en leur offrant un milieu balisé et sécuritaire, sans pour autant être organisé. Ainsi, avec le projet «Dans ma rue on joue!», des rues précises avec des caractéristiques bien définies ont été approuvées, par le comité de circulation de la municipalité, pour qu’on puisse s’y amuser en toute quiétude. Une signalisation routière spécifique, développée pour le projet, y a été installée, ainsi qu’un code de conduite rigoureux, pour s’assurer de vraiment pouvoir allier cohésion, respect et engagement.

Tout citoyen peut proposer une rue. Mais avant de faire son entrée dans le répertoire officiel, les 2/3 de ses résidents doivent d’abord donner leur consentement écrit, pour favoriser le bon voisinage. De plus, la future allée du plaisir partagé doit répondre à certains critères, tous articulés autour de la sécurité : aucune admissibilité pour les grandes artères, visibilité dégagée exigée (sans courbe), éclairage public suffisant, inspection obligatoire par un représentant de la Ville, …

Vraisemblablement, cette idée intelligente aux coûts d’instauration très raisonnables, est bien ficelée. Elle permet d’assurer la vitalité, le développement actif et la bonne entente, à travers toute une communauté. Quel bel exemple de partage, au nom du bien commun.

C’était un défi de taille que de vouloir encadrer le jeu libre, à l’air pur, tout en optimisant la paix d’esprit des parents, des jeunes et des automobilistes. Mais à la lumière des commentaires reçus par la Ville de Beloeil, après le premier été d’entrée en fonction de leur initiative, il semblerait que ce soit véritablement une solution gagnante!

Documentation et liens utiles