• Enseignement

Une compétition de corde à sauter

Âges

  • 6-7 ans (1er cycle du primaire)
  • 8-9 ans (2e cycle du primaire)
  • 10-11 ans (3e cycle du primaire)

Nombre

  • Petit groupe (5 à 15)
  • Moyen (15-30)
  • Grand (30-50)
  • Foule (+50)

Durée

  • Journée

Intensité

  • Modérée
  • Élevée

Résumé

Depuis maintenant 15 ans, des compétitions de corde à sauter sont organisées entre différentes écoles primaires de la Commission scolaire Val-des-Cerfs. C’est toujours une activité attendue. Voici le fonctionnement de notre grande journée.

Auteur

Dominic Martin

Date

23 avril 2019

Contexte

Dans 4 écoles primaires de la commission scolaire Val-des-Cerfs.

Quand

L’activité a lieu une fois par année depuis 15 ans. L’activité à habituellement lieu un jour 5 en pm.

Matériel

Aucun matériel nécessaire pour cette pratique.

Déroulement

Le concours est pour les jeunes intéressés. Nous parlons en ce moment d’environ 60-70 jeunes. Le concept est fort simple, tout au long de l’année, les jeunes se pratiquent à différents sauts dans leur école. Ceux et celles qui sont intéressés peuvent participer à la compétition. L’activité est dirigée par Marcelle Luneau.

Le jour de la compétition, les élèves doivent individuellement faire des routines. Il y a 5 routines à exécuter sur un tremplin (planche de bois souple sur des blocs de béton). En fait, ce sont 5 sauts que l’élève doit être en mesure de faire 4 fois de suite. L’objectif est de réussir son niveau. Le niveau est donné en fonction de l’habileté de l’enfant. Il peut y avoir autant de niveaux que d’enfant dans la compétition. Il y a tellement de variantes possibles.

  1. Le J.J. : L’objectif est de faire passer le plus grand nombre de fois la corde sous ses pieds en 30 secondes.
  2. Le J.K. :L’enfant doit faire un saut, un arrêt et saut bras croisé
  3. Saut du boxer : Faire le plus de saut un pied après l’autre

12 juges sont présents tout au long des compétitions et indiquent sur un carnet le résultat des participants. Les résultats sont remis à la fin de l’après-midi. C’est toujours une belle fête!